Lifting du 9 en 2004

(Loretteville, le 28 septembre 2004) - Vous avez sans doute remarquer le remue-ménage autour du 9e vert dans les dernières semaines. La direction du club a décidé de procéder à une reconstruction complète de ce vert qui, admettons-le, a eu une bonne vie au fil des années. Historiquement, le 9e vert était en fait le départ du 3e trou en 1927, une normale 3 de 140 verges qui avait son vert dans le bas de la côte du 8e trou actuel. Ce n'est qu'en 1954, alors qu'on réarrangea quelque peu l'ordre des trous, qu'on vit pourla première fois un vert à l'endroit actuel du 9e vert. À cette époque, il s'agissait du vert du 3e trou, une normale de 160 verges qui avait son départ quelque part dans le bas de la côte du trou #1 actuel. Le 9e trou, tel qu'on le connait aujourd'hui soit une normale 4 de 400 verges (jalons bleus), fut construit en 1964 lorsqu'on ajouta 9 trous supplémentaires au Lorette. L'ancien vert du 3 devint alors le vert du 9. En passant, les 9 trous supplémentaires furent construits à un coût de 137 480$ selon les plans de la Canadian Golf Landscaping Limited.

Tout cela pour résumer que notre vénérable 9e vert était relativement agé. Le matériel constituant la base de ce vert datait de 1954 (50 ans)! En terme de golf, il s'agit d'une éternité. Après un certain temps, le matériel constituant la base d'un vert ne répond plus aux meilleures techniques de conditionnement, d'aération, de drainage et d'engraissage. La seule chose à faire est de repartir en neuf. Le club en est venu à cette conclusion après avoir tenté à plusieurs reprises «d'attendrir» ce vert sans avoir de succès. Les membres connaissaient bien le comportement de ce vert lorsqu'on tentaient de l'approcher. Sa robustesse empêchaient la majorité des balles d'y demeurer et ce, même si elles atterissaient à son début. Irrémédiablement, la balle se retrouvait à l'arrière du vert. À cela s'ajoute le fait qu'il était rendu très difficile d'obtenir une surface adéquate pour un vert de qualité. La décision fut facile à prendre, un facelift s'imposait.

L'opération de reconstruction débuta vers le 13 septembre et se termina deux semaines plus tard. Essentiellement, la surface du vert fut délicatement détourbée et consignée le temps des réparations. Par la suite, l'ancien matériel fut complément enlevé sur une profondeur d'environ 4 pieds en moyenne. À titre de remplacement, on y inséra du gravier, du sable et des tuyaux d'irrigation. Le tout fut nivelé. La tourbe de l'ancien vert fut reposée en plus de la tourbe qui se trouvait à l'arrière du départ du 9e trou. Celle-ci était entretenue à cette fin. De la tourbe supplémentaire, achetée chez un spécialiste fut nécessaire pour compléter l'aménagement autour du vert.

On profita de cette opération pour ajouter des formes au vert afin de lui donner un peu plus de mordant. Ce trou avait perdu un de sa difficulté légendaire lorsque plusieurs dizaines de mélèzes, situés de chaque côté de l'allée du 9, avaient été coupés en 2001 suite à une maladie. Une fosse de sable fut également installée au devant gauche du nouveau vert. De bons monticules supplombent maintenant le périmètre de la nouvelle surface afin de faciliter le drainage. Le vert en soi fut agrandi d'environ 15%. Selon la direction, le travail accompli est extraordinaire. Juste à la vue du nouveau vert, nous avons l'impression qu'il est déjà en meilleur condition que l'ancien tel qu'on l'a vécu cet été. Toutefois, il nous sera impossible de le tester avant le printemps de 2005. Les intentions du club sont de l'inaugurer au tournoi d'ouverture en mai prochain. Dans l'intérim, on bénéficie d'une normale 4 (5 pour les femmes) petit format avec un vert temporaire dans le bas de la côte. N'ayez crainte amies golfeuses et amis golfeurs, le nouveau vert du 9 nous attend avec impatience l'an prochain pour tester nos nerfs et nos habilités. En attendant, on ne peut que rêver aux différents placements de drapeaux qui nous rendront la vie difficile. Une normale au 9 redeviendra un pointage qui symbolisera le travail bien accompli.

:: Retour à la fiche du trou #9